Nuisances à Toussus : ça avance dans le bon sens !

Valérie Pécresse, actuelle Ministre du Budget et Porte-parole du gouvernement, n’en reste pas moins attachée à notre département et à notre circonscription.

 

Ainsi, suite aux nombreuses réunions de concertation qu’elle a tenues concernant l’aérodrome de Toussus-Le-Noble, Valérie Pécresse avait obtenu la mise en place de plages de moindre bruit (sur ces périodes, seuls les avions équipés de silencieux peuvent circuler) et de plages de silence.

Depuis le 1er avril et jusqu’au 30 septembre, nous pourrons profiter d’un ciel calme au dessus de Magny-Les-Hameaux, une interdiction de vols étant imposée les dimanches et jours fériés de 12 heures à 15 heures et de plages de moindre bruit les samedis de 12 heures à 16 heures et à partir de 20 heures. Un véritable compromis au profit de notre qualité de vie à tous.

 

Conséquence de ces améliorations notables, dans l’ étude sonore réalisée par l’Observatoire du Bruit en Ile-de-France, dont les résultats ont été publiés le 12 mars dernier, il a ainsi été montré qu’aucun des 9 sites survolés, y compris notre commune, ne dépasse la limite règlementaire.

Mais parce que la question de l’avenir de l’aérodrome se pose, pour ses utilisateurs, pour son personnel et pour les riverains, Valérie Pécresse a obtenu du Ministère des Transports le financement d’une étude sur « le fonctionnement et la reconversion de l’aérodrome de Toussus ». Ainsi, l’impact sur l’environnement de l’activité de l’aérodrome va être étudié, avec une attention particulière sur les avions qui ne seraient pas aux normes ou les hélicoptères.

Une étude qui permettra d’avancer, ensemble, vers une solution de long terme, concertée.

 

Une solution pour laquelle Magny Avenir est plus que jamais mobilisé, avec Valérie Pécresse.

 

L’équité selon la majorité de gauche de Magny-Les-Hameaux

Nous le savons, les tarifs communaux que nous connaissions jusqu’ici étaient injustes pour la majorité des familles magnycoises, obligeant certaines à payer plus cher des prestations pour quelques euros de différences de revenus entre les familles.

 

Face à ces dysfonctionnements, restés bien trop longtemps à cause de l’inertie de la majorité actuelle, nous avons voté la nouvelle tarification communale.

Ces nouveaux tarifs sont désormais plus justes et répondent au principe d’équité (la moitié des familles paie plus, l’autre moitié moins !)

Ce principe d’équité, consensuel quand il s’agit des tarifs de notre commune (bien que trop lent pour nous dans sa mise en œuvre), est pourtant régulièrement mis à mal par l’actuelle majorité lorsqu’il s’applique aux recettes et dépenses de notre ville.

 

Ce principe d’équité quand il s’applique aux collectivités s’appelle la péréquation.

En clair, cela signifie que chaque ville est notée en fonction du « potentiel fiscal » de ses habitants. Et quand nous nous comparons aux autres communes de Saint-Quentin-en-Yvelines, nous réalisons que Magny-Les-Hameaux a la chance d’être une ville aisée.

 

 

Commune

Potentiel Fiscal par habitant en 2010

Guyancourt

1 820,05 €

Montigny le Bretonneux

1 636,87 €

MAGNY LES HAMEAUX

1 259,13 €

Voisins le Bretonneux

1 163,45 €

Saint Rémy les Chevreuse

932,07 €

Moyenne communes des Yvelines même strate

969,42 €

 

 

C’est ce potentiel fiscal qui est pris en compte pour les dotations de l’Etat ou le calcul de péréquation entre les collectivités. Et de manière naturelle, parce que c’est le principe d’équipe qui guide la péréquation entre communes, Magny-Les-Hameaux a moins de dotations que d’autres communes.

 

Principe d’équité, principe de solidarité.

Pas de politique politicienne, juste les principes d’équité et de solidarité pour lesquels nous nous battons au quotidien.

Principes pour lesquels l’actuelle majorité devrait également de battre, elle si prompte à donner des leçons…