Retour sur notre réunion du mois d’avril

Comme chaque mois, Magny Nouvelle Energie organise une réunion publique, notamment sur les thèmes qui touchent le quotidien des Magnycois.

Au mois d’avril, nous nous sommes ainsi retrouvés autour de Maurice Solignac, Vice Président du Conseil général en charge des Finances.

 

L’occasion de revenir sur le budget de notre commune. Nous ne donnerons que deux chiffres :

– Magny dépense 50% de plus par habitant que les communes de même taille… Pour quels services supplémentaires ? Quels équipements ? Quelle utilité ?

– Magny dépense 50% de moins par habitant en investissement…

 

Oui, les marges de manœuvre budgétaires existent !

Oui, une autre politique est possible !

Valérie Pécresse soutient Magny, Nouvelle Energie

Retrouvez ci après le mot de notre députée, Valérie Pécresse, dans notre lettre d’information avril – mai.

 

 » Magny-Les-Hameaux est une ville attachante, riche de nombreux atouts : un tissu associatif formidable, une population jeune et dynamique, une situation géographique idéale.

Située au coeur de Saint-Quentin en Yvelines et du plateau de Saclay, protégée par le Parc Naturel de la Vallée de Chevreuse, il est urgent de préserver son identité.

Vous connaissez les combats que j’ai menés, à vos côtés, pour stopper les forages pétroliers dans les Hameaux et obtenir des plages de silence en matière de survol aérien de la ville.

 

 

Magny doit rester une ville à taille humaine, avec un urbanisme maîtrisé. Les constructions envisagées, sans concertation, notamment dans les Hameaux par l’actuelle majorité sont contestables. Quant aux transports, ils restent le point faible de la ville et doivent faire l’objet d’une véritable volonté politique.

Magny doit redevenir une ville dynamique, qui favorise l’accueil des professions libérales, notamment médicales et paramédicales, et soutient ses artisans, commerçants et entrepreneurs.

Magny doit être une ville où il fait bon vivre, où les problèmes d’incivilité et d’insécurité sont regardés en face afin de mieux les résoudre. Fermer les yeux n’est jamais une solution.

 

Je sais la conviction sincère et le travail réalisé par ‘Magny, Nouvelle Energie’ pour le renouvellement de votre commune. Je suis heureuse de leur apporter mon soutien ! »

« Don de sang, don de vie » – Collecte organisée à Magny-Les-Hameaux vendredi 12 avril

Une nouvelle collecte est organisée par l’association du Don de Sang Bénévole de Magny-Les-Hameaux avec l’Etablissement Français du Sang

ce vendredi 12 avril
de 14h30 à 19h30
au pôle Blaise Pascal (rue des Ecoles Jean Baudin)

Vous aviez été nombreux à répondre au premier appel, nous espérons que vous serez encore plus nombreux ce vendredi !
N’hésitez pas à en parler à votre entourage.
Aurore Bergé
Présidente de l’Association du Don de Sang Bénévole de Magny-Les-Hameaux

Conditions pour donner :

Pour rappel, vous pouvez donner votre sang si :
• vous avez entre 18 et 70 ans ;
• vous pesez au minimum 50kg.

Dans certaines conditions vous devez attendre pour donner votre sang :
• 1 semaine après des soins dentaires (détartrage, extraction) et 1 jour après le soin d’une carie
• 1 semaine après la fin d’un traitement antibiotique
• 2 semaines minimum après une infection et/ou fièvre supérieur à 38°
• 4 mois après un voyage dans un pays où sévit le paludisme (malaria)
• 4 mois après une intervention chirurgicale
• 4 mois après un piercing ou tatouage
• 4 mois après un rapport sexuel avec un nouveau partenaire sans usage de préservatif
• 6 mois après un accouchement

Par précaution, vous ne pouvez pas donner votre sang si :
• vous avez été transfusé
• vous avez séjourné entre 1980 et 1996, plus d’un an cumulé, dans les îles britanniques
• vous utilisez ou avez utilisé de la drogue par voie intraveineuse

Vous devez respecter un délais minimum entre chaque don :
• 8 semaines après un don de sang
• 4 semaines après un don de plaquettes
• 2 semaines après un don de plasma

Informations pratiques :
 Pour un 1er don, vous munir d’une pièce d’identité. Nous vous recommandons de ne pas être à jeun avant un don.

Aurore Bergé, Responsable de Magny Nouvelle Energie, sollicite l’investiture de l’UMP

Retrouvez ci après la lettre par laquelle Aurore Bergé, Responsable de Magny, Nouvelle Energie, sollicite l’investiture de l’UMP dans le cadre de l’élection municipale de Magny-Les-Hameaux.

Comme elle le souligne dans son courrier, il s’agit de constituer une « équipe qui va bien au-delà de notre parti, car il est ici question de proposer une alternative crédible et durable à l’actuelle majorité de gauche« .

 

« Madame, Messieurs,

 

C’est empreinte d’une émotion sincère que je sollicite aujourd’hui l’UMP afin de recevoir officiellement l’investiture de mon parti dans le cadre de l’élection municipale de Magny-Les-Hameaux.

C’est à l’âge de mes 16 ans que j’ai fait le choix de l’engagement politique en adhérant à l’UMP, profondément marquée par le « choc » du 21 avril, frustrée de ne pouvoir participer à la décision n’ayant pas encore l’âge légal pour voter. L’UMP était alors une promesse : celle de créer un rassemblement large de toutes les composantes de la droite républicaine et du centre, fier de porter les valeurs de mérite, de travail, de famille, de responsabilité, de liberté et de nation. Bien que notre parti ait pu traverser des turbulences, bien qu’il ait pu être soumis à des débats internes, jamais je n’ai eu à regretter mon choix, bien au contraire. Chaque jour qui passe, je suis d’autant plus convaincue de la pertinence du choix qui fut le mien il y a 10 ans.

 

 

Engagée au sein de la fédération des Yvelines, pour laquelle j’ai été pendant plusieurs années Responsable des Jeunes Populaires avant d’entrer au Bureau National des Jeunes et d’être nommée Chargée de mission de la fédération UMP, je suis fière d’appartenir à un département d’élus sincères et engagés pour leur territoire, auprès desquels j’ai particulièrement appris. Je suis fière d’appartenir à un département où les élus œuvrent pour le « bien commun » au-delà de tout esprit clientéliste et partisan qui est définitivement la marque de nos opposants, si prompts à nous adresser leurs leçons de morale.

 

Investie depuis plusieurs années désormais à Magny-Les-Hameaux, je suis heureuse de porter avec une équipe pleinement renouvelée et mobilisée une alternative sur ce territoire qui se meurt de n’avoir plus de projets, plus de perspectives, plus d’ambitions.

Un territoire où nous avons des élus militants et dogmatiques quand nous souffrons d’un manque criant de bon sens.

Un territoire où la majorité de gauche préfère porter des œillères sur les questions d’incivilité et d’insécurité, car ouvrir les yeux signifierait devoir résoudre les difficultés quotidiennes des Magnycois. Et là n’est pas leur ambition.

Une ville qui pourrait pourtant rayonner du fait de sa situation géographique exceptionnelle (au cœur de Saint-Quentin-en-Yvelines, du plateau de Saclay et du Parc Naturel Régional de la Vallée de Chevreuse), si le volontarisme politique était là pour aider à son désenclavement.

Une ville qui pourrait se prévaloir d’une qualité de vie forte si l’urbanisme y était maîtrisé, son identité et son « esprit village » y étaient respectés.

Une ville qui pourrait être attractive, où ses habitants ne seraient pas juste « de passage » mais auraient le désir d’y élever leurs enfants ou de fonder leurs familles, où les professions libérales, artisans, commerçants et entrepreneurs pourraient s’implanter durablement pour peu qu’ils s’y sentent soutenus.

Magny-Les-Hameaux est une ville que j’aime, sincèrement, au sein de laquelle j’ai tissé des liens très forts, notamment grâce à un réseau associatif formidable d’engagement mais sur lequel tous les efforts ne peuvent reposer.

 

Il y a tant à faire. Pour Magny et son avenir. Pour la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, aujourd’hui la plus endettée de France, boursoufflée par le clientélisme de gauche.

Il y a tant à changer.

 

C’est pour cela que je me suis engagée résolument ces dernières années et ce pour quoi je travaille au quotidien, avec une équipe qui va bien au-delà de notre parti, car il est ici question de proposer une alternative crédible et durable à l’actuelle majorité de gauche.

C’est pour cela que je sollicite aujourd’hui l’investiture officielle de l’UMP.

Très sincèrement,

Aurore BERGE »