Insécurité à Magny : Aurore Bergé dénonce l’irresponsabilité du Maire

Vendredi dernier, à Magny-les-Hameaux (rue Mars), un couple a été victime d’une agression d’une rare violence.  Se faisant passer pour des gendarmes, trois individus se sont introduits chez eux, ils les ont ligottés, tabassés et dépouillés.

Nous n’avons ni l’envie, ni l’intention de polémiquer sur cette agression. Nous ne doutons pas que la gendarmerie, avec l’appui de la police municipale, fait son travail avec la plus grande efficacité possible pour résoudre cette affaire et retrouver ces individus au plus vite.

Nous avons attendu une semaine pour communiquer sur ce sujet si délicat.

Nous pensions qu’une semaine était suffisante pour que le Maire agisse enfin !

 

Nous condamnons, avec la plus grande fermeté, l’irresponsabilité totale du Maire qui s’est abstenu de toute communication.

S’il avait été responsable, il aurait du alerter la population sur ces faux gendarmes qui circulent dans notre ville. Il aurait du appeler à la vigilance les Magnycois en adressant un tract dans les boites aux lettres par exemple, en faisant très rapidement une newsletter spéciale.

Or, il n’a rien fait. Il n’a rien dit. En Conseil municipal, le lundi qui a suivi le drame, il n’a fait aucun commentaire, aucune communication particulière.

 

A la place du Maire, ce sont donc les riverains qui se sont mobilisés et ont diffusé l’information afin que d’autres Magnycois ne soient pas victimes de ces faux gendarmes. Nous les remercions vivement pour leur sens de la responsabilité et leur entraide.

 

 

Aurore BERGE

Chef de file de l’opposition à Magny-les-Hameaux

Conseillère communautaire de Saint-Quentin-en-Yvelines