A Magny aussi, #NousSommesCharlie

Cabu, Charb, Tignous et Wolinski. 4 grandes signatures en bas de dessins emplis d’intelligence, de justesse, d’insolence pour alerter ou réveiller des consciences endormies.
Les choisir comme cibles, c’est vouloir attaquer le coeur même de notre démocratie. C’est vouloir faire taire la contradiction, le pluralisme.

D’autres Français ont été lâchement assassinés : des victimes civiles dont le seul tort est d’avoir travaillé au sein des locaux de Charlie Hebdo, des policiers et des Français pris pour cibles parce qu’ils étaient Juifs.

 

Nos pensées vont vers eux, et vers les forces de l’ordre et de secours qui ont joué un rôle majeur et ont été exemplaires au cours de ces derniers jours.
A Magny, des actions conjointes ont été entreprises, majorité et opposition, avec un temps de recueillement. Sans rien renier de nos divergences, sans rien oublier des attaques excessives et caricaturales dont nous avons encore fait l’objet lors de la cérémonie de voeux, nous considérons que l’unité sous le drapeau de la République est une nécessité.

Aurore Bergé, les élus et l’équipe Magny Nouvelle Energie.