Conclusions du groupe de travail Avenir de Debussy « des logements pourquoi, pour qui ? »

Elaboration par les habitants membres des groupes de travail des éléments fondamentaux pour un futur cahier des charges du projet.

  • Le voisinage immédiat est constitué de pavillons d’environ 100 à 200m2 abritant des foyers de 2 à 5 personnes avec 1 à 4 voiture(s). Il convient de ne pas déséquilibrer le quartier notamment par l’accroissement trop important d’habitants et de voitures avec les problèmes liés au stationnement déjà très difficile rue G. Péri.
  • Types de logements et destination :

– Il existe à Magny une forte demande de petits logements T1, T2 et T3 qui manquent sur la commune.

– Il convient d’en privilégier la proportion sans trop déséquilibrer l’îlot.

– Ces logements seraient destinés, donc conçus, pour être occupés de préférence par des jeunes et des personnes âgées avec quelques T3 de préférence de plain pied.

Il convient de mixer locatif et accession à la propriété.

 

De la discussion ressort l’idée de logements « intergénérationnels » groupant non seulement des logements locatifs où s’appliquerait une convention spécifique mais également des logements en accession plus basés sur un engagement de principe.

Des « aménagements communs » pourraient être envisagés pour favoriser le fonctionnement de cet ensemble, éventuellement géré dans un cadre associatif.

 

Toutefois, il ressort que la majorité municipale souhaite que les nouveaux logements fonctionnent sur la règle des 3 tiers : un tiers en locatif, un tiers en accession aidée et un tiers en accession classique… Demande non formulée par les membres des groupes de travail…