Conseil municipal du 29 mars : ce qu’il faut retenir du vote du budget

Lors du Conseil municipal du 29 mars dernier ont été soumis au vote le compte administratif 2015 (c’est-à-dire le budget effectivement réalisé l’an dernier), les nouveaux taux de fiscalité locale et le budget pour l’année 2016.
Fuite en avant des dépenses de fonctionnement, investissements systématiquement toujours annulés en cours d’année et nouvelle hausse pour les impôts locaux : d’autres choix sont pourtant possibles !

Chaque année, la majorité de gauche de Magny-les-Hameaux vote des budgets volontairement sur estimés en fonctionnement et en investissement.
Pourquoi ? Car les budgets présentés par les collectivités locales doivent être équilibrés. Ce qui signifie que l’on doit avoir le même montant en dépenses et en recettes. Sur estimer les dépenses permet de mettre en face des recettes elles aussi sur estimées et donc de justifier des augmentations d’impôts pourtant inutiles !

Preuve de ces budgets sur estimés ? La moitié des dépenses prévues en investissement a été annulée cette année ! Et c’est la même chose année après année ! Comment préparer l’avenir si on dépense uniquement en fonctionnement (personnel municipal, maintenance, entretien, subventions…) et si peu en investissement (rénovation énergétique, rénovation des écoles, création d’un marché, renouvellement des équipements sportifs…) ?

Nous souhaitons stopper ces mauvaises pratiques : cesser la titularisation massive des employés municipaux (oui à la titularisation pour le personnel municipal dans les crèches, écoles ou la police municipale, mais faut il être fonctionnaire pour travailler à l’entretien des voiries par exemple ?), arrêter avec les frais d’études systématiques, les dépenses de communication, investir massivement dans les rénovations énergétiques des bâtiments publics et réaliser les dépenses utiles !