Grève des enseignants : nous dénonçons l’absence de service minimum d’accueil à Magny-Les-Hameaux

Grève des enseignants sur la réforme des rythmes scolaires :

Pourquoi le service minimum d’accueil à l’école n’est-il pas mis en place à Magny-Les-Hameaux ?

« L’école élémentaire André Gide sera fermée le mardi 12 février car tous les enseignants sont en grève donc pas d’études surveillées, ni d’accueil périscolaire, ni de restauration scolaire en élémentaire mais maintien pour l’école André Gide maternelle. »

C’est par ce message que la majorité de gauche nous apprend donc que les écoliers de l’école André Gide ne seront pas accueillis au sein de l’établissement scolaire André Gide. Charge donc à leurs parents de pouvoir les prendre en charge.

 

Au sein du collectif Magny Nouvelle Energie, nous nous inquiétons comme les enseignants et les parents d’élèves de la réforme des rythmes scolaires, imposée à la hâte et sans concertation par le gouvernement que l’actuelle majorité magnycoise soutient.

 

Au sein du collectif Magny Nouvelle Energie, nous nous étonnons que le service minimum d’accueil, dont la loi est entrée en vigueur à l’été 2008, ne soit pas mis en œuvre au sein de notre commune.

La loi est pourtant claire : « Tout enfant scolarisé (…) bénéficie gratuitement d’un service d’accueil lorsque ces enseignements ne peuvent lui être délivrés en raison de l’absence imprévisible de son professeur et de l’impossibilité de le remplacer. Il en est de même en cas de grève (…) ».

 

 

A toutes fins utiles, devant l’apparente méconnaissance de la loi de la part de l’actuelle majorité magnycoise, nous rappelons donc le détail de la mise en œuvre du dispositif :

http://www.ac-versailles.fr/public/upload/docs/application/pdf/2011-10/droit_d_accueil-mode_d_emploi.pdf