Insécurité à Magny : aucun fantasme, des faits d’une rare gravité

Tôt ce dimanche 2 novembre, des hommes cagoulés ont braqué et menacé des employés de l’Intermarché, avant son ouverture.
Après le sinistre drame qui a vu un couple être séquestré, battu, braqué à son domicile, nous demandons à ce que la vigilance soit renforcée. Nous plaidons à nouveau pour une police municipale dotée de plus de moyens humains et pouvant dès lors être opérationnelle le week-end.

Nos pensées sont tournées ce matin les victimes et les forces de l’ordre.

 

Aurore Bergé